Billet,  Rêves

Cathédrale, garage et déplacements

C’est l’histoire d’une cathédrale qui a été restaurée. Cette restauration a eu lieu en Allemagne. Elle a donc été envoyée là-bas, dans ce pays. Et à présent, elle revient prendre sa place initiale. Elle se déplace sur un rail à travers les rues, mais une fois arrivée à destination, je la fais repartir en arrière. Je ne sais pas s’il s’agit d’une vraie cathédrale et de vraies rues, car elles sont petites et cela me fait plutôt penser à une maquette. Je la fais revenir en arrière pour la voir arriver de plus loin. Je crois que je fais cela parce que ça m’amuse, mais je n’en suis pas sûr.

Je suis à l’extérieur – en Allemagne, sans doute, mais peut-être pas – sur le bas côté d’une route. Il y a de la terre et de l’herbe desséché.

Je suis dans un garage. Oui, j’ai dû me déplacer en voiture et ma voiture est en panne. Je suis avec une femme, une femme qui est venue avec moi. Le détail m’échappe, mais il y a beaucoup de monde autour de nous et le garagiste nous invite à partager son déjeuner. Je crois que nous mangeons des moules frites. Après le repas, il y a toujours autant d’animation et j’attends la facture. Le garagiste me dit que ça va être long, mais je m’impatiente et le ton monte, un peu. J’ai un problème car je ne suis pas sûr d’avoir assez d’argent sur mon compte pour régler la facture. Mais j’ai un autre compte et je pense donc la payer avec deux cartes bancaires. Le problème est que je me souviens du code de la première mais pas de la seconde.

En attend, je vais me promener dans la ville qui doit se trouver à proximité. D’ailleurs, j’y suis déjà. Quelqu’un m’interpelle. Je tourne la tête sur ma gauche et j’aperçois une femme accoudée à une balustrade en pierre qui se trouve sous une arcade. Cette femme, je la connais depuis très longtemps et il y a très longtemps que je ne l’ai pas vue. Elle me demande de mes nouvelles et me propose un travail, ou elle me parle d’un travail partant du postula que je n’en n’ai pas, ce qui est vrai et faux. Elle me propose de venir chez elle et en cours de route elle me parle d’une connaissance commune – elle me dit son nom, mais je ne m’en souviens plus – qui est en train de mourir et qui voudrait trouver quelqu’un pour filmer sa mort, mais ce n’est pas facile. Je lui dit que le plus simple serait de ne pas filmer sa mort, ce qui réglerait le problème.

Au moment de monter les marches, je m’aperçois que je vais avoir un problème. Si leur hauteur est égale et régulière – enfin, je crois – la première marche est particulièrement étroite – quelques centimètres seulement – les autres s’élargissant au fur et à mesure un peu comme un éventail. Je pose mon pied non pas sur la première marche, ce qui est impossible, mais sur la quatrième ou sur la cinquième et tirant de toutes mes forces sur la rampe, que je saisis à deux mains, je parviens à monter.

Je suis dans un grand appartement dans lequel se trouvent deux personnes. Je me présente. Et je me retrouve avec plusieurs personnes, une dizaine peut-être, ou peut-être plus. La table est dressée pour le déjeuner. Sur la chaise sur laquelle on me propose de m’asseoir, il y a deux coussins très épais. Et je me demande comment je vais pouvoir m’y prendre. C’est beaucoup trop haut. Je dis, alors, que j’ai déjà mangé et que je vais juste grignoter quelque chose pour accompagner les autres convives.

Et je parle de mon retour, car il va falloir que je rentre chez moi. Mais comment ? Il y a un train, mais je dois me préoccuper d’acheter un billet. C’est alors que la femme qui était avec moi au garage me dit qu’il y a des trains régulièrement et que ça ne devrait pas poser un problème. Elle aussi doit rentrer et elle ne semble pas plus inquiète que ça.

Ce n’est pas très bien rédigé, mais on a toujours plus de mal à écrire quand on sait exactement ce que l’on va dire. En fait, je parle surtout pour moi. Et puis, je me suis dépêché de peur d’oublier ce rêve. Et je n’avais pas envie d’y revenir.

La photo est issue de l’épisode 8 de la saison 3 de Twin Peaks.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
DiscontinuOphélie Conanpeter johnson Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
peter johnson
Invité

This sounds like a dream. Very evocative.
Best wishes, Pete.

Ophélie Conan
Invité

Je ne sais pas ce que veut dore ton rêve, mais il est étrange et beau.

%d blogueurs aiment cette page :