Rêves

Une ville inconnue

Je suis dans la boutique d’une ville inconnue. J’ai pris quelque chose dans un rayon mais je n’ai rien dans les mains. Je suis à la caisse où une femme est devant moi. Elle a posé un paquet sur le comptoir, un comptoir minuscule de forme carré, en bois. Le paquet est petit, allongé, emballé dans du papier blanc. La femme s’éloigne et prend un escalier. J’attends qu’elle revienne. La caissière m’annonce un prix à voix basse. Elle le répète. Je sors mon portemonnaie. Il est vieux et usagé, ce que la caissière me fait remarquer. Elle aperçoit la marque et me dit que c’est un faux. C’est un faux, peut-être, il est vieux et usagé, sans doute, mais il est solide, les coutures sont impeccables. Je veux cependant en acheter un autre et lui demande s’il y a un magasin à proximité, un Monoprix, par exemple. Il y en a un dans une rue quand on sort sur la gauche. Pas la première, mais la deuxième.

Je suis dans ma voiture. Je suis engagé dans la rue en question et j’arrive sur une place. C’est un cul-de-sac. Il y a un théâtre. Je connais cet endroit. Il me semble que j’y suis déjà venu. Je fais demi-tour. Il y a une place à quelques mètres, je me gare à reculons, mais je n’arrive pas à manœuvrer. Il y a une autre voiture qui veut passer, elle attend. Le visage de l’homme qui est au volant et calme et paisible, mais je suis stressé. Il n’y a, pourtant, pas de raison. Et… fin.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
peter johnson Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
peter johnson
Invité

Another strange dream. It is good to recall them, and write them down.
Best wishes, Pete.

%d blogueurs aiment cette page :